Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
PLAN DU SITE
LIVRE D'OR
Formulaire de contac
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Un Officier Para
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
1er RCP PSO en stage
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
More Majorum
Le BF au Cambodge
Prière d'un fanion
Général de Biré
Liste Brevets Para

 

                                                     PAGE 2 /5 

CE SUJET COMPORTE 5 PAGES, n'oubliez pas de cliquer sur suite en bas des pages à droite.

Si ce qui concerne le DRAPEAU est parfaitement codifié , étant donnée l' importance du symbole ,il n' en va pas toujours de mème pour ce qui a trait aux traditions .  Elles varient souvent au gré des époques ,selon les gouts des hommes et en fonction des évènements auxquels ils sont confrontés .En outre il est notoire que l' on fait dire à de modestes objets bien des choses qui surprendraient leur inventeur .Les insignes en sont régulièrement une illustration très concrète .

Cette précaution préalable posée, notre évocation aura pour centre de gravité les années 70 ,dont elle débordera , à l' occasion, en amont ou en aval selon la fantaisie du rédacteur .

                              A propos de CHASSEUR , Le BLEU et le JAUNE sont les couleurs du Régiment .
 

   
Des milliers de souvenirs de ce type  associent sans ambiguité l'insigne et les couleurs du Régiment .
.Elles "auraient"été adoptées par le Lieutenant Colonel FAURE (chef de corps 1944 1945) qui venait des Troupes de Montagne ...le bleu et le jonquille étant les couleurs des CHASSEURS .(d' ORLEANS , à pied , alpins , portés ou mécanisée )
Par contre l' appellation de CHASSEUR ne semble rien devoir aux Troupes de Montagnes .Les allemands désignaient à la mème époque leurs parachutistes : chasseurs parachutistes .Il s' agirait donc plutot d' un terme générique des années 30 , 40 , désignant cette nouvelle race de guerriers .
A propos de CHASSEUR , dans les années 70 la recrue ,non brevetée se présentait  : CHASSEUR X.........Telle Compagnie , Telle Section , A vos ordres mon .....
Une fois breveté cela devenait  : PARACHUTISTE  X ........... etc ......En toute rigueur il aurait fallu dire  : CHASSEUR  PARACHUTISTE  X....
A cette époque il arrivait fréquemment que l' Appelé Volontaire Parachutiste dise " A VOS ORDRES MON ... .." et accompagne son salut de " MES RESPECTS MON ... .."Ces formulations n' avaient rien de réglementaire et surprenaient les cadres nouvellement affectés   ....mais cela avait de l' allure !!
 
                            DEVISE du 1°R.C.P. VAINCRE OU MOURIR
 
Cette devise a une existence officielle , elle n' a jamais été abrogée .Pour des raisons peu expliquables il semble qu' elle ne soit plus très en usage .C'est pourtant un classique du genre dont d' autres régiments Français ou Europeens sont plutot fiers . .
J'ajouterai que cette devise , en tant que telle, figure en toutes lettres dans le texte de la citation à l' ordre de l' armée attribuée à la 3° Compagnie et signé CHARLES HERNU Ministre de la Défense , à la suite de l' attentat du DRAKKAR  ( 23 octobre 1983) Qui mieux que le Ministre de la Défense peut confirmer le caractère officiel d' une devise régimentaire ?
 

 

   

 Cette carte de voeux du 1° RCP ,datant du milieu des années 50 en ALGÉRIE met bien en évidence la devise du  1° RCP :VAINCRE OU MOURIR. 

 Panneau d' identification de la 11° Compagnie .Le GROUPEMENT d' INSTRUCTION a repris la devise du REGIMENT :VAINCRE OU MOURIR " Nous sommes à l' automne 1971 le G.I. abandonnant le CAMP de GER vient de s' installer au CAMP d' IDRON .

   REFRAIN du 1°R.C.P.
 
Une confusion quasi permanente existe entre la DEVISE et le REFRAIN .Il suffit de lire certaines plaquettes - par ailleurs fort belles -éditées par le 1°R.C.P.depuis qu'il est basé à PAMIERS -pour s' en convaincre .
Initialement le refrain était destiné à rassembler les hommes sur le lieu d'ou provenait la sonnerie .Cette fonction a disparu  avec la réduction des effectifs et surtout le changement de mode opérationnel qui ne privilégie plus la concentration de troupes ..
On retrouve souvent le refrain comme leitmotiv de la marche propre au régiment , quand elle existe , bien sur !
Le colonel A. FAYETTE décida en 1975 de doter le 1° R.C.P. d'un nouveau refrain .Pour cela il lança un concours régimentaire et chargea le Comité Honneur et Tradition de mener à bien l'opération .
A l' issue des délais impartis , deux projets tenaient la route "PARA du 1° IL FAUT VAINCRE OU MOURIR " du Capitaine BAURE et "PRENDS GARDE AUX RAPACES QUI TOMBENT DU CIEL" du Capitaine R. LEDENMAT .C' est le second projet qui obtint les suffrages des participants au grand rapport hedomadaire constitués en jury , à ceci près que FONDENT fut préfèré à TOMBENT .
PRENDS GARDE AUX RAPACES QUI FONDENT DU CIEL venait de prendre son envol  et qui plus est, portait en lui les germes d' une appellation (RAPACE) totalement nouvelle  et dont personne à l' époque n'aurait pu imaginer qu' elle connaitrait un tel succès !!
 
Quant à la mélodie elle avait changé entre 1961 et 1971 .Il ne nous a pas été possible de savoir pourquoi  ni d' en retrouver l' auteur .(Très probablement un des Chefs de la Musique de la 11° DP ) Toujours est il que c' est sur l' air que nous entendions tous les matins , lors de la Présentation de la Garde au Chef de Corps ,que ces nouvelles paroles furent adaptées .
 

  

   

 FANION SOUVENIR EN VENTE AU FOYER REGIMENTAIRE .IL PRESENTE A L 'AVERS L'IDENTIFICATION DU REGIMENT SUR FOND BLEU ET JAUNE .IL SEMBLE QUE L' USAGE AIT RETENU QUE LE BLEU SE SITUE DANS LA PARTIE SUPERIEURE (CIEL) ET LE JAUNE DANS LA PARTIE INFERIEURE (SOL) - LE REFRAIN DU REGIMENT EST ILLUSTREE SUR LE REVERS ,COTE BLEU DU CIEL ,PAR DEUX RAPACES EN POSTURE D' ATTAQUE .CURIEUSEMENT ILS PARAISSENT FONDRE SUR L'INSIGNE DU REGIMENT ...ET LA COUPOLE MALADROITEMENT ESQUISSEE ALORS QU'EN TOUTE LOGIQUE ILS DEVRAIENT EN PROVENIR !!! 

Il convient de dire que du mème coup, par ignorance, le refrain du Régiment venait d' être enterré corps et biens , pour les paroles comme pour la mélodie .                         

                    PREMIER R.C.P.

               PREMIER R.C.P
        PREMIER PARA
  DANS LES COMBATS  !!!!!!!!         sur un air alerte , à la chasseur !!!  était le REFRAIN du 1° R.C.P.
Pour ceux qui douteraient, on  retrouve ce refrain dans la marche écrite par Monsieur SEMLER COLLERY pour la Musique de la 25 ° D.P. " DEFILE du 1° R.C.P."
 
J'ajoute, dans le prolongement de ce que je disais au sujet de la Fourragère Rouge, que les chasseurs parachutistes, un peu frondeurs, avaient modifié les paroles en :
 
                  PREMIER R.C.P.  
 
          FOURRAGERE VOLEE !!!!!!  marquant ainsi leur déception ......d'être, à leurs yeux, injustement privés  de la FOURRAGERE ROUGE . Mais il faut bien l'avouer : dans les années 70 ,ce refrain était totalement tombé en désuétude .
 

   Couverture du Disque LES PARAS   N°1    avec  Défilé du 1°Régiment de Chasseurs Parachutistes  comportant le Refrain du Régiment, chanté .

                                                 Présentation du disque  Les PARAS N° 2   avec le Refrain du 1° RCP .

L'INSIGNE EN TISSU DE LA 11° DIVISION PARACHUTISTE.

1° Arbre généalogique :   Pour comprendre la Symbolique de l'Insigne en tissu de la 11° D.P. il convient d'étudier ce que l'on pourrait appeler son Arbre Généalogique.

Cette grande unité parachutiste ( la 25 ° DIVISION AEROPORTEE) est issue de l' ambitieux projet de réorganisation des aéroportés dans l' immédiat après guerre (1945) .Les impératifs liés à la GUERRE d' INDOCHINE mettront un coup d' arrêt à un programme prometteur et déjà pourtant bien engagé.

     

  Créée en juin 1956 la 25 ° DIVISION PARACHUTISTE comptait dans ses rangs , en particulier :9° , 14° , 18 ° R.C.P.,2° R.E.P. 1° R.H.P. , 13° R.D.P. ,35° R.A.P.

 

 Créée en juillet 1956 par transformation du GROUPEMENT PARACHUTISTE d' INTERVENTION , la 10° DIVISION PARACHUTISTE comptait dans ses rangs , en particulier : 1°R.C.P.,2° et 3° R.P.C. ,1° R.E.P.,20° G.A.P. 

 Créée en avril 1961 par réorganisation des TROUPES AEROPORTEES sur fond de fin de la GUERRE d' ALGERIE la 11° DIVISION LEGERE d' INTERVENTION ressemble par l' ampleur du projet à la 25 ° D.A.P. de l' après Deuxiéme Guerre Mondiale .La GUERRE (d Indochine ) mit un terme au premier projet ....les réorganisations du temps de PAIX mirent un terme au second projet .

 

 De 1963 à 1971 la 9° BRIGADE d' INFANTERIE de MARINE fit partie de la 11° D.L.I. en compagnie des 20° et 25 ° Brigades Parachutistes. 

 Créee en avril 1971 la 11° DIVISION PARACHUTISTE est réarticulée autour de deux Brigades et de leurs appuis et moyens de commandement . Le 1° Régiment de Chasseurs Parachutistes basé au CAMP d' IDRON appartient à la 2° Brigade dont le P.C. est à PAU , CAMP du HAMEAU . De nombreuses réorganisations , presque toujours dans le sens de la déflation des effectifs, affecteront la 11° D.P. sans toutefois modifier l' aspect de son insigne de GRANDE UNITE .  

2° Symbolique de l' insigne de la 11° D.P.

 

  A la 25 ° D.P. il emprunte: la bordure verte qui évoque le 2° R.E.P. par la couleur de ses berets .
 
                                      : le fond amarante évoque la  couleur des berets  de tous les autres régiments.
 
A  la 10° D.P. il emprunte l' aigle en position d' attaque, symbole du combat des aéroportés   "  Du ciel au combat "  ou pour le 1° R.C. P.  " Prends garde aux rapaces qui fondent du ciel "
 
A la 11° D.L .I . il emprunte le parachute  sur fond bleu du ciel , pour affirmer la spécificité parachutiste de la Division dont tous les hommes sont brevetés parachutistes ..
 
A la  9° B.I.Ma  il emprunte les flots marins pour affirmer la vocation de la Division à la projection au dela des mers .
 
                      Enfin l' ancre de marine évoque les R.P.I.Ma (.qui n' ont jamais fait partie de la 9° B.I.Ma ).
 
Ainsi l' insigne de la 11° DIVISION PARACHUTISTE évoque à la fois les modes d' engagement au combat de la Division et les hommes qui y servent 
  
 UNE TRES RICHE SYMBOLIQUE DANS UN INSIGNE PARFAITEMENT REUSSI POUR LA PLUS BELLE DES DIVISIONS .
 
 
 L'Insigne du Premier Régiment de Chasseurs Parachutistes
A quelques détails près l'insigne du 1° R.C.P. n'a pas varié entre  sa création  en 1937 et son homologation en 1972.
 

 Cet insigne a plus de 70 ans !! c' est l'insigne régimentaire le plus ancien des TROUPES AEROPORTEES et pour nous qui avons eu l' honneur de le porter : il sera toujours  LE PLUS BEAU !!! 

1° Historique

 
 Le Capitaine SAUVAGNAC et le Lieutenant GLAIZOT sont réputés l' avoir dessiné pour la Compagnie Parachutiste du 601° G.I.A.
 

   Le revers du FANION de la 3° Compagnie ,à l'époque du Deuxième Conflit mondial , montre avec précision le graphisme initial de l' insigne .

 

                                                           Sur les premiers insignes , les deux ailes ne se rejoignent pas

 

                              Ce modèle dit " Fantaisie " était destiné à être porté sur le Calot. il a été interdit par le Colonel FAURE.

 

 A la fin de la deuxième Guerre Mondiale est apparu cet insigne censé par l'ajout de deux branches de Laurier , évoquer la Gloire acquise lors des Campagnes de Libération de la France .

 

                 En INDOCHINE il fut fabriqué artisanalement un insigne en métal inspiré de celui en tissu de la 25° D.A.P.

 

 Dans les années 70 nous portions cet insigne . C'est ce modèle qui sera homologué ! ! En toute rigueur il eut fallu homologuer l'insigne tel qu'il avait été dessiné en 1937 . . . et dont le tracé légèrement différent nous parait plus élégant .

 2° Homologation 

 En 1972 le Colonel M. BRENAC adressa au SERVICE HISTORIQUE de l'ARMEE de TERRE le dossier de création d'une nouvelle série de FANIONS , pour homologation .

 Comme nous l' avons vu dans le paragraphe FANIONS , l'insigne du Régiment figure comme motif principal , au revers de chaque fanion .
Cet insigne , porté depuis 1937 , n' étant pas homologués .....le projet FANIONS n' était pas recevable administrativement !!!
Dans un premier temps le colonel BRENAC a donc demandé et obtenu l'homologation de l'insigne sous le numéro G.2321 .Puis dans un deuxième temps , rien ne s' y opposant plus les FANIONS ont été eux aussi homologués sous le mème numero , conformément aux directives du S.H.A.T.
 

  Le numéro d'homologation apparait au dos de l'insigne : G.2321 - ( G pour Guerre . 2321 numéro d'ordre dans la liste des Corps dont l'insigne est homologué par le S.H.A.T. ) 

3° Symbolique :
 
 L'insigne est construit autour de trois composants : une étoile , une coupole de parachute avec amorce des suspentes ,une paire d' ailes .
Ce sont des officiers de l' Armée de l' Air qui ont conçu l'insigne ,il ont pour la réalisation de ce projet tout naturellement emprunté à la culture de leur Armée .
 
Les deux ailes à peine stylisées sont celles que tous les personnels de l' aviation portent sur la casquette ou au dessus de la poche droite de la vareuse .
L' étoile est un motif très en vogue juste avant la Deuxiéme Guerre Mondiale , dans les CORPS FRANCS en particulier et plus généralement les COMMANDOS .
Nous dirions maintenant les FORCES SPECIALES .
Le parachute constitue l' élément incontournable pour distinguer la première unité parachutiste .
Petit à petit une ame a été donnée à ces éléments initiaux leur confèrant une justification symbolique et permettant une lecture attractive de l'insigne.
 
LES AILES T'EMPORTENT , LE PARACHUTE TE PORTE , L'ETOILE TE GUIDE !!!!!!
Cette formulation connaitra un franc succés et sera très largement reprise sous des formes voisines qui jouent sur PORTE, SUPPORTE,TRANSPORTE, EMPORTE ,dont l'usage embarrasse quelque peu quand il s'agit de distinguer les roles respectifs de l' avion et du parachute .   
 

 L'insigne de corps du 1° Régiment de Chasseurs Parachutistes . 

 L'insigne homologué par le Service Historique de l' Armée de Terre .

Le 1° R.C.P. stationné à PAMIERS porte sur la poche droite de sa veste bariolée un petit insigne de corps qui a vaillamment résisté depuis quelques 80 ans aux tentatives de modification si ce n' est de remplacement .

Cet insigne a été homologué  à la demande du Colonel M.BRENAC Chef de Corps sous le numéro d'ordre : Guerre 2321 le 8 mars 1972 . Que l'insigne du Régiment soit porté tel quel, sans homologation, depuis plus de 50 ans était parfaitement indifférent au Colonel M.BRENAC. Le problème était ailleurs. Les Fanions de Commandement des Compagnies étaient de conception trop disparate à ses yeux .

Résolu à remédier à cette situation il demanda au Service Historique de l’Armée de Terre l'homologation d’un projet de création  de nouveaux Fanions .C' est la que le SHAT ,lassé de voir que ses directives en matière de symbolique restaient sans effet , attendait les Chefs de Corps .Pour être homologués les Fanions doivent porter au revers la représentation de l'insigne homologué du Régiment ! . 

     " Cet insigne est directement inspiré de l'insigne de la 601° Compagnie d' Infanterie de l' Air du 601°Groupe d'Infanterie de l' Air .Pouvant s'inscrire dans un rectangle de 4 X 2,7 centimètres  il est de taille modeste .Réalisé en métal doré il réunit dans un graphisme épuré  trois attributs spécifiques des Troupes Aéroportées :une étoile ,une coupole de parachute , une paire d' ailes .Dans les années 70 la description symbolique en usage était :

"-L' étoile te guide, la coupole te porte, les ailes te transportent- ." L'impression de relief est donnée à l’ensemble  par la sculpture des ailes qui depuis l' axe de l'insigne sont en légère déclivité jusqu' à former un second niveau sur la partie extérieure à l' étoile .
 Cet insigne a été commercialisé sous des formes quasi identiques par de nombreuses maisons éditrices.

  L'insigne de la 601° Compagnie d' Infanterie de l' Air

Cet insigne est réputé avoir vu le jour sous le commandement du Capitaine SAUVAGNAC . Le projet porté par le Caporal chef BROUILLET,l' Adjudant LANGLET et le Sergent BOILEAU a été adopté .Pour certains spécialistes le Lieutenant GLAIZOT aurait également participé à cette création .

              Il n' est pas inutile de rappeler que cet insigne a été créé par des aviateurs .Il fait donc référence aux usage de l' Armée de l' Air .Réalisé en métal doré ,l'insigne est de taille modeste il s'inscrit dans un rectangle de 3,7  sur  2,5  centimètres . Sur un plan unique il présente une étoile bleue du type de celle des Corps Francs et des Commandos , une coupole de parachute blanche  et deux ailes d'avion dorées .L' explication symbolique serait"- Les ailes et la coupole qui t'emportent vers l' étoile du destin- ".La datation précise de cet insigne ne nous est pas connue .Elle se situe assurément entre  1937  ( 1° Avril 1937 création du 601°Groupe d' Infanterie de l' Air ) et 1940 ( 25 Aout 1940 dissolution du 601° G.I.A.)
La réalisation des insignes fut confiée à la Maison Arthus Bertrand .Ce premier  type se distingue par la forme anguleuse du bord d’attaque, alors que sur le modèle 1972 il est arrondi .Les deux ailes sont séparées par un trait vertical dans l' axe de l'insigne alors que sur le modèle 1972 les deux ailes ne forment qu'un bloc ."

 Digressions sur l' étoile bleue
.Bien qu'aucune doctrine d' emploi spécifique n' ait été conçue on note que les exercices et l' entrainement des Chasseurs Parachutistes  en 1937 visait à la réalisation d'actions  de type commando (attaque de ponts , de PC ennemis , largages sur l' arrière des lignes ...) l' étoile ne serait donc pas seulement un objectif à atteindre par la troisième dimension  mais bien la marque d'une unité entrainée  au combat commando .
En juillet 1943 sur ordre du Général EISENHOWER le 1° RCP est incorporé à la 82°Airborne Division US ".Il est convenu que les Parachutistes Français seront utilisés dans le cadre des opérations alliées de troupes parachutées et des dispositions seront prises à cette fin pour leur instruction" précise cet illustre Général. . s’en est fini du combat commando pour  le 1°RCP qui  sera engagé dans le Second Conflit Mondial comme  régiment d'infanterie d’assaut  .

 Modèle Tricolore de calot Avord 1945

Le 5 Avril 1945 le 1°RCP fort de trois bataillons s'installe à AVORD. Le Régiment doit reprendre l'instruction dans le cadre de la 82° Airborne et breveter les nombreux volontaires FFI enrôlés pour combler les vides causés lors des Batailles des VOSGES et d’ALSACE. Point d'orgue de cette Période d'instruction, le Régiment à trois bataillons sera largué à partir d’aéronefs US C 46 dans la région de NERONDE entre AVORD et NEVERS. 

La prise de BERLIN par les alliés mettra fin aux espoirs d'engagement en ALLEMAGNE du 1°RCP.

                 Entre avril et mai 1945 ce nouvel insigne, destiné à être porté sur le calot, a vu le jour. Son existence fut éphémère  car dès qu'il en eut connaissance le Colonel FAURE - chef de Corps- en interdit formellement le port. Sa composition est identique à celle de l'insigne initial. L'insigne est en métal doré.

L' étoile est presque inexistante et a perdu sa couleur bleue. La coupole au relief plus marqué est ornée des Couleurs Nationales. Les ailes sont moins stylisées et plus proches des insignes de l’Armée de l'Air Contrairement à l’étoile elles sont surdimensionnées. 

 Période d'incertitude en 1945 et 1947

       Cet insigne, réputé avoir été créé fin 1945, présente bien des similitudes avec le Brevet Militaire de Parachutiste créé le 1°Juin 1946 . A t il été réalisé avant ou après le Brevet métallique ? 

Les trois attributs couleur argent sont gravés avec plus de soins que sur le modèle 601° GIA .Une feuille de lauriers et une feuille de chêne couleur or ont été ajoutées prétendument en hommage aux Chasseurs Parachutistes tombés au combat lors de la Seconde Guerre Mondiale . 

Cet insigne n'eut pas d' existence officielle . 

Le 1°Aout 1945 le 1° RCP quitte l’Armée de l’Air pour l’Armée de Terre. Le Lt Colonel SAUVAGNAC succède au Colonel FAURE. Les réorganisations prévues en 1945 ne seront guère suivies d’effets car la guerre d’INDOCHINE occupe maintenant tous les esprits. La querelle qui oppose les tenants du Combat Commando (type SAS) à ceux des Régiments endivisionnés (type Airborn US) se poursuivra dans les popotes. En 1946 le 1° RCP met sur pied deux compagnies destinées au renforcement   des unités coloniales d'Extrême Orient Après un court séjour dans le Sud Ouest le 1°RCP part tenir garnison en ALGERIE. 

Cette période verra la prolifération d'insignes des divers types Évoqués dans cette étude .Aux maisons spécialisées de Métropole s'ajouteront celles d’ALGERIE et bientôt des fabrications artisanales de toutes espèces verront le jour surtout en INDOCHINE. Ces insignes ne différant entre eux que par d'infimes détails que seuls les collectionneurs sont à même d’identifier. 

La prolifération des fabricants induira une sévère concurrence . C'est ainsi que la Maison DRAGO adressera au Lt Colonel SAUVAGNAC  - chef de corps- des projets "d’amélioration " de l' insigne du Régiment .

 

" Ce projet est très proche du type 601° G.I.A. Il propose le métal argent plutôt que doré  et assouplit le dessin des ailes C'est assez réussi mais n’apporte pas grand chose de nouveau. DRAGO assimilait peut être les Chasseurs Parachutistes aux Chasseurs à Pied d'ou le choix de la couleur argent ? "

 

   

" Ces deux projets marient les types 601° GIA et type tout métal 1946. L’étoile reste bleue, la coupole prend du relief, le graphisme plus réaliste, les ailes sont inchangées. Comme précédemment l' amélioration n' est pas évidente."

 

   

 "Deux projets qui se distinguent par la forme des ailes  au graphisme de celles du Brevet Militaire de Parachutiste (ou de celles de l'insigne en tissu de la 25° DAP )...De l' avis du rédacteur ces projets ne sont pas particulièrement harmonieux ."

 La Maison Drago n'a pas pris en considération que c’est le Capitaine SAUVAGNAC qui avait donné son accord pour le Modèle 601° GIA dont il commandait la Compagnie éponyme .Cet Officier devait a priori être peu enclin à revenir sur son choix !  Par ailleurs s’agissant d'un insigne très réussi, à la symbolique parfaitement exprimée  dans un style moderne épuré, il parait bien hasardeux de vouloir mêler des styles d’époques différentes ou d’ajouter un élément constitutif susceptible de rompre l'harmonie de l’ensemble. 

 

Les  Colonels FAURE et SAUVAGNAC en leur temps ont protégé notre insigne des réformateurs iconoclastes.
 C'est sous l’égide de cet insigne que des générations de Chasseurs Parachutistes ont gagné les distinctions et les citations qui ornent la cravate de notre Drapeau et paré notre Régiment du titre envié de Régiment Parachutiste le plus décoré de l’Armée Française.

 Notre insigne est celui de la 601° Compagnie d' Infanterie de l'Air il ne peut pas être changé ni même modifié. Il constitue un héritage qui se transmet entre générations du feu depuis la Seconde Guerre Mondiale jusqu'aux modernes OPEX en passant par l'INDOCHINE et l'ALGERIE FRANCAISE.

              NOIR  - Avril 2018 à PAU -




 Le rédacteur tient à remercier l’Officier de Traditions du 1° RCP pour la communication des archives de la Maison DRAGO, ainsi que Monsieur Serge BRUNET pour son amicale  coopération.

 

   

 

 

 

RetourSuite

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr